Pascal Blanchard, Gilles Boetsch

Marseille Porte Sud

Un siècle d’histoire coloniale et d’immigration

relié, 24 x 30.5 cm à l’italienne, 240 pp., illustrations couleurs

Partager ce livre

Prix public : 45.00 Ajouter au panier

Marseille, ville du Sud et villes des sud… Marseille, les Bouches-du-Rhône et toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sont liées depuis des siècles à ces voyageurs et commerçants qui ont construit le destin de la cité phocéenne dans la Méditerranée. A partir du début du XXe siècle, cette présence est marquée par l’arrivée, sur ses quais, d’hommes et de femmes venus des quatre coins du monde : de l’Extrême-Orient, du Maghreb, du Levant, des Caraïbes et d’Afrique noire… Dans le regard des Marseillais, cette présence oscille en permanence entre désir et invasion, entre fascination et exclusion. Toutes les identités se croisent, toutes les contradictions prennent forme, tous les rêves s’annoncent dans cette « capitale de l’Empire colonial » qui va être le relais entre la métropole et les outre-mers pendant plusieurs décennies. C’est par centaine de milliers qu’ils arrivent pour travailler ou combattre, s’installer en tant que réfugiés, rapatriés ou militants, s’intégrer ou fonder un foyer, faire étape avant de partir pour les Amériques. C’est un siècle d’histoire, aux mille et une facettes, que l’on découvre et auquel invite ce livre. A travers les centaines d’images exceptionnelles rassemblées ici, on a le sentiment que Marseille a été, et reste, cette ville ouverte sur les cultures du monde : une « ville cosmopolite » sans équivalent en Europe. Cet « album de famille » est aussi un voyage dans la mémoire d’une ville où s’est écrit une page essentielle de l’histoire de France.