Jean Domenichino, Jean-marie Guillon

The Dockers

The Autonomous Port of Marseilles – A story of Men

1 album 25 x 28 cm de 172 p., 162 photos coul. Relié

Partager ce livre

Prix public : 37.00 Ajouter au panier

Marseille et son port, Marseille ville-port Des marchandises certes, mais aussi et surtout des hommes. Les marins bien entendu, les négociants évidemment, mais encore ceux qui manipulent, transbordent, trient. En fait, ceux qui sont les rouages indispensables du commerce maritime, le petit peuple des quais sans qui rien n’est possible. C’est dans la durée que l’ouvrage entend les saisir, depuis les portefaix jusqu’aux dockers d’aujourd’hui, dans leur travail comme dans leurs rapports avec une ville qui n’aurait pas été ce qu’elle a été sans eux. Ces corporations ont marqué en effet la vie de Marseille et forgent encore son image et sa représentation. Curieuse évolution d’ailleurs que celle des hommes des quais, piliers du parti de l’ordre au XIXe siècle, « classe dangereuse » durant un XXe qui s’ouvre sur une grève spectaculaire et se termine par des conflits répétés. Pourtant les choses ont bien changé entre temps. Le port de Marseille n’est plus seulement Marseille Marchandises et destinations ont fluctué tout en gardant leur diversité originelle. La sueur des hommes dans le grouillement des allées-venues et des palanquées a laissé la place au monde mécanique, rythmé par le ballet des « ro-ro » et les mouvements des engins aux bras d’acier qui se jouent des containers C’est cette histoire que cet ouvrage veut dire, une histoire de quais et d’hommes, de rapports sociaux et de travail : une histoire de Marseille.